Comment fonctionne la commission ?

Rôle

Le rôle de la Commission du CBA est d'examiner les projets de films déposés pour une demande en Ecriture/Développement, Production ou Finition en vue d’un soutien financier assortie d’une aide en services (matériel, distribution, promotion et diffusion).

Fréquence

Le CA se réunit en principe six fois par an, sauf pendant la période des vacances, trois fois pour des commissions consacrées à des demandes d’aide à la Production – Finition, trois fois pour des demandes d’aide à l’Ecriture – Développement.

Les membres de la commission reçoivent les projets au moins quatre semaines avant la date de la réunion afin de les examiner et d’avoir le temps de rencontrer les auteurs-réalisateurs et/ou producteurs des projets dont ils sont rapporteurs.

Les auteurs-réalisateurs en contact avec le CBA pour un nouveau projet, sont prévenus dès que possible par email des dates de réunions.

Composition

La Commission du CBA est composée de 16 professionnels du cinéma ou plus généralement de la culture (réalisateurs, producteurs, programmateurs, diffuseurs, monteurs, chef op, mixeurs, responsables culturels, etc). Cette commission est renouvelée tous les deux ans par moitié. Il faut 7 membres par réunion de la Commission. Le président du CBA et le Secrétaire Général font partie de la commission. Chaque membre dispose d'une seule voie.

Rapporteurs

Pour chaque projet inscrit à l'ordre du jour d'une session de la Commission, le SG désigne un rapporteur parmi les membres de la Commission. Ceux-ci ont la charge de rencontrer personnellement l'auteur-réalisateur et d'apporter un avis circonstancié pour la discussion en Commission. Ce ne sont pas des avocats du projet mais leur rôle est important, puisque la Commission du CBA n'auditionne pas les auteurs de projets en séance. La Commission se laisse la liberté de proposer de rencontrer l'auteur à une réunion ultérieure sur décision collective de la Commission.

Procédure

Au terme de sa session, la Commission décide de coproduire ou non un projet de film en décidant du montant de l'aide et/ou des éventuels apports en matériel et/ou services. Elle prend des décisions d'engagements financiers dans le cadre de ses disponibilités financières. La Commission du CBA peut, si elle l'estime nécessaire, demander à l'auteur ou au producteur un complément d'information et reporter le projet à une autre réunion.

La Commission n'examine en principe pas de projets si il n'y a plus de disponibilités financières.

Les votes se font à main levée, à majorité simple et en autant de tours que requis pour arriver à la décision finale. Au moins 7 membres doivent être présents. Les procurations, avis écrits, abstentions, ne sont pas admis. Pour chaque projet, la Commission désigne en séance un de ses membres qui sera proposé aux auteurs-réalisateurs pour suivre le projet dans sa réalisation.

Communication des résultats

La décision de la Commission du CBA est communiquée par téléphone, mail ou SMS au réalisateur et/ou au producteur le jour de la réunion de la Commission. Un contact ultérieur avec le SG permettra d'approfondir les raisons du soutien ou du refus. Un complément d'information pourra aussi être donné par le rapporteur si celui-ci est disponible. Ces décisions sont ensuite confirmées par une lettre officielle au producteur avec copie à l'auteur et copie au rapporteur. Les décisions de la Commission sont souveraines.

Promesse d’aide

La promesse d’aide est valable six mois et renouvelable de six mois supplémentaires de commun accord après demande de prolongation par le producteur. Après 1 an, le CBA peut décider sur base de l'inscription du projet à l'ordre du jour et de l'information sur l'avancement ou non du projet, d'annuler sa promesse d'aide, ou de la renouveler pour une durée précise.

Dernières décisions d'aide

Production/Finition
Lettre à l'Empereur de Alain de Halleux (Sophimages)
La langue rouge de Violaine de Villers (Y.C. Alligator)
La Philippine de Soa Yoon (Michigan)
Sunnyside de Frederik Carbon (Clin d'oeil)
Femmes plus prêt(r)es que jamais de Marie Mandy (Luna Blue)
Madre del Oro de Mary Jimenez et Bénédicte Liénard (Clin d'Oeil)
Les lunes rousses de Tülin Ozdemir (Cobra)
La place de l'homme de Coline Grando (CVB)
Vacancy d'Alexandra Kandy Longuet et Caroline Guimbal (Eklektik)
Faites sortir les figurants de Sanaz Azari (IOTA)
Mitra de Jorge Leon (Thank you and good night)
Totems et Tabous de Daniel Cattier (Simple Produtions)

Finition
Tremor de Annik Leroy (Cobra)
Derrière les volets de Messaline Raverdy (Atelier Molloy)

Ecriture/développement
Le Musée d'Afrique Centrale de Daniel Cattier (Simple Productions)
Tracé de Khristine Gillard (Matière Première)
Dans les yeux de Médor de Nina Toussaint (IOTA)
In a silent way (Gwenael Breers)
Bains Publics (Kita BAucjet)

Que peut-on demander au CBA ?

Vous recherchez...

Une aide financière ?
Une aide en matériel audiovisuel ?
Une lecture pour avis de votre dossier ?
Des conseils pour la diffusion ou la distribution de votre film ?
Un lieu pour dialoguer autour de votre projet ?
Une regard sur un montage en cours ?

Que ce soit un soutien formalisé ou une aide ponctuelle, la porte est toujours ouverte...


Dans la rubrique "Types d'aides", vous trouverez les renseignements nécessaires pour les types d'aides suivants :

  • Accompagnement de vos projet et expertise
  • Lecture pour avis
  • Aides à l'écriture-développement
  • Aides à la co-production
  • Aides à la finition
  • Aides en prêt de matériel
  • Aides à la distribution - ventes

Pour tout autre type de demandes, prendre cntact avec le CBA.


Lorsque vous souhaitez déposer un projet au CBA ou simplement bénéficier de notre expertise ou de nos services, vous pouvez prendre contact avec nous à n'importe quel stade du travail.

QUI PEUT DEPOSER UN PROJET ?

Selon les termes du décret qui le régit, le CBA a pour mission de soutenir des projets de documentaires de création provenant de cinéastes et/ou producteurs issus de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Tout auteur et producteur résident et/ou travaillant à Bruxelles ou en Wallonie ou qui est reconnu comme appartenant à cette communauté artistique peut déposer un projet, quelle que soit son origine ou sa nationalité.

L'Atelier est ouvert à tous les cinéastes, confirmés ou débutants, issus des écoles de cinéma ou de l’enseignement artistiques ou autodidactes.

Les demandes de soutien à des travaux réalisés dans le cadre des écoles artistiques ou de communication ne sont pas recevables.

Le CBA soutient des projets documentaires à n'importe quel stade du projet.

Par producteur on entend toute SPRL, SA, SCRL ou ASBL dont l’objet social est la production de films et qui peut justifier d’une expérience significative dans le secteur de la production cinématographique. Un contrat d’auteur avec le cinéaste est obligatoire lors d’un dépôt de projet par un producteur. Une indépendance du producteur par rapport à un éditeur de services ou un diffuseur est requise.

Les projets doivent être des films majoritaires au moment du dépôt.

Aucun accord d'un diffuseur, ou de coproduction, ou d'un quelconque apport financier n'est demandé préalablement au dépôt.

La Commission du CBA se réunit six fois par an pour examiner des projets, trois fois pour des demandes d'aides à l’Ecriture / Développement, trois fois pour des demandes d'aide à la Production / Finition.

Les demandes d’aide à l’Ecriture/Développement peuvent être déposées par un auteur seul ou par un producteur.

Pour les conditions spécifiques à chaque type d’aide, se référer aux fiches dans l’onglet Types d’aides.

Les dossiers seront déposés à la commission en langue Française.

Dans le cas où un projet déposé n’a pas été retenu par la Commission, celui-ci peut être représenté pour un 2° passage s’il comporte des évolutions significatives. Dans le cas d’un 2° refus, il n’aura le droit à un 3° passage qu’à l’invitation de la Commission.

Un cinéaste qui a déjà un projet en cours au CBA ne peut déposer un second projet tant que le premier n’est pas terminé.

Un membre de la Commission lié financièrement à un projet déposé ne peut assister à la réunion, au vote ou aux discussions relatives à ce projet. De manière générale, si un membre est associé personnellement à un projet ou s’il estime qu’il pourrait y avoir conflit d’intérêt vu son implication, il ne prend pas part à la session où le projet est soumis .

Tout cinéaste et/ou producteur membre de la Commission du CBA a le droit de déposer un projet selon les modalités générales. Il ne siègera pas à la réunion à laquelle son projet est mis à l'ordre du jour. Il a le droit de déposer 1 projet par mandat de 2 ans.

En cas de doute, nous vous conseillons de prendre contact avec le Secrétaire Général.

COMMENT DEPOSER UN PROJET ?

Prendre contact
Vous recherchez un retour sur votre projet, une aide matérielle ? Vous désirez l’inscrire à l’une des Commissions CBA, pour une aide à l’écriture/développement, la production ou la finition ?

  • Contactez le Secrétaire Général pour convenir d’un rendez-vous, soit par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., soit par téléphone 02/227.22.30.
  • Envoyez ensuite le maximum d’informations disponibles sur le projet et sur votre demande (dossier si existant) par mail avant le rendez-vous.


Inscrire votre projet
Vous désirez solliciter l’aide financière de la Commission ?

  • Lors de la prise de contact nous inscrivons votre projet sur la liste des projets susceptibles d’être examinés pour la prochaine commission. Cette liste est établie au fur et à mesure des prises de contact.
  • Si le quota de dossiers à analyser est atteint, il sera mis sur une liste d'attente par ordre d'arrivée. Vu que nous ne pouvons analyser qu’un nombre défini de dossiers par session de la Commission, il se peut que votre projet ne figure pas (encore) en ordre utile pour la réunion lors de ce contact.
  • Suite au rendez-vous, le producteur et l’auteur confirmeront au CBA leur volonté de déposer le projet à la Commission du CBA.
  • Il n'y a pas de sélection des dossiers par le CBA. Seul compte l'ordre d'arrivée et le nombre maximum de dossiers qui peuvent être analysés.

Confirmation

  • Un mois et demi avant la date de remise de dépôt, le CBA recontacte les dossiers en ordre utile sur la liste qui n’auraient pas encore confirmés leur volonté ferme de déposer. D'éventuelles places vacantes ainsi libérées permettront à des projets sur liste d‘attente d’être inscrits à l’ordre du jour de la Commission.
  • Un mois avant la date de dépôt de dossier, un mail est envoyé aux producteurs et réalisateurs des dossiers dont les projets sont inscrits à l’ordre du jour pour leur communique la date précise du dépôt et les modalités pratiques (nombre de dossiers, etc).