Jean-Frédéric de Hasque est né le 01/12/1970 à Bruxelles, Belgique. Il a étudié les arts plastiques, la photo et la vidéo à l’Ecole de Recherche Graphique (ESA-ERG) à Bruxelles de 1990 à 1995. Il a été professeur de Photographie et de Vidéo de 2003 à 2008. En 1999, en réaction au bug/buzz informatique du fameux passage de l’an 2000, il réalise son premier documentaire sur le passage de l'an 2000 dans un village togolais : “36 choses à faire avant l’an 2000”, (2001). En 2002 débute la première phase du tournage “Trois petites maisons”. Dans une ville du nord Bénin, trois habitants construisent : un atelier de couture, une école, une gare routière. Un deuxième tournage en 2003 capte les dernières réalisations. Ce film est un regard sur "l'avancement endogène", sur le modelage d'une ville de campagne qui se réalise pas à pas, à travers les gestes d'habitants qui esquisse une hypothétique classe moyenne. En 2005 il se rend à Sévaré (Mali) où habite Yambo Ouologuem, premier écrivain Africain à décrocher le prix Renaudot en 1968 qui ne veut plus voir de blancs depuis 30 ans ! La tentative de le rencontrer malgré tout sera un échec mais jettera les bases du film "Ou est l'eldorado ?" Ce film aborde les rapports entre les noirs et les blancs, les espoirs de la jeune relève malienne . Le film sera tourné en 2008 à Bamako et à Sévaré en compagnie de 5 universitaires qui ont créé un club au nom de l’écrivain. En 2009, une rencontre avec le porte parole des réfugiés du camp d'Agamé. provoque 4 mois plus tard,une visite dans le camp. Surprise, émotion, certains sont cousins avec les villageois de l'an 2000. Tournage en 2010 avec les réfugiés pour décrire le quotidien provisoire d'un camp de réfugiés qui a les allures d'un village bien calme. Finition et projection du film "Le Camp" en 2012.
En 2011 début du tournage du film "Les Lions" ayant pour sujet les Lions Club au Bénin, ce film accompagne une recherche doctorale qui l'amènera à suivre les membres des clubs dans leur odyssée panafricaine, jusqu'à Brazzaville. Le film sera achevé en 2016. Titulaire d'un Master en Anthropologie de l'Université Catholique de Louvain (Belgique) en 2012, il est boursier FNRS depuis 2013, sa thèse s'intitule «L’élite béninoise, ethnographie d’une classe sociale en plein essor à partir d’une association transnationale : le Lions Club.» et sera achevée en 2017.
Il est membre du Laboratoire d'Anthropologie Prospective LAAP de l'UCL, ses thèmes de recherche sont :
-anthropologie politique
-anthropologie de la globalisation
-anthropologie en image

ses films :

"36 choses à faire avant l’an 2000” (2001)
"Trois petites maisons” (2007)
"Ou est l'eldorado ?" (2009)
"Le Camp" (2012)
"Les Lions" (2016)


ses dernières publications :

«Corps filmant, corps dansant», in Présences du corps et kinésie, Parcours Anthropologique n°9, 2014, p. 39-5, http://pa.revues.org/318

« Avancer à découvert », in Humanités réticulaires Nouvelles technologies, altérités et pratiques ethnographiques en contextes globalisés
(éds) Boellstorff, Maurer, Mazzocchetti, Servais, Academia, IAP, 2015

«Le terrain filmé, la caméra comme outil de production et de médiation entre les
différents acteurs», in Eprouver l'altérité. Les défis de l'enquête de terrain, Presses universitaires de Louvain (PUL), 2016