Idriss Gabel

Fils et petit fils de pasteur, d’origine française, sa famille immigre en Belgique lorsqu’il a l’âge de trois ans. Adolescent, véritable fils prodigue, il est renvoyé de plusieurs établissement scolaires et atterrit dans une école poubelle de Bruxelles.
Passionné, il profite de ses études peu contraignantes pour étudier le cinéma.

Autodidacte, il est très tôt remarqué par le réalisateur belge Thierry Michel qui en fait son monteur attitré.
Avec un peu de culot et d’audace il l’accompagne également sur ses tournages au Congo. Ces expériences vont révéler chez lui une réelle sensibilité à la réalisation et une aptitude singulière à s'immerger avec les personnages qu'il filme, devenant un témoin privilégié des situations qu'ils traversent. L'histoire de sa famille est également parsemée de voyage et s'est enrichie de diverses et nombreuses adoptions jusqu'à son frère trisomique. Cette véritable épopée familiale ainsi que ce « multing-pot des différences » influencent et inspirent au quotidien son travail cinématographique.