Le CBA, un atelier d'accueil

Qu'elle en est l'idée ? A quoi et à qui peut-il servir ?

L'atelier est un lieu de liberté, d'exigence, de recherche et d'expérimentation où le cinéma peut se dire, s'exprimer, tâtonner, bousculer le système au lieu de se plier à ce qu'il veut, à ce qu'il croit vouloir.

Un atelier est un lieu de regard et de risque. Cette définition exclut tout laxisme, toute désinvolture, mais exclut, de la même manière, tout consensus mou. Ce n'est ni une commission de subsidiation, ni une maison de production. Un lieu où tout est possible, si ce possible est pensé, réfléchi et travaillé autour du cinéma documentaire.

Un lieu où justement, on demande un désir de film.

Le CBA est un atelier qui accueille toute démarche cinématographique qui interroge le réel ou tout simplement met en place un regard personnel sur le monde. Il est ouvert à tous les réalisateurs qu'ils soient confirmés, autodidactes ou récemment sortis des écoles.

Ce n'est pas un simple guichet ou une simple commission mais un véritable lieu d'écoute et d'acompagnement au service des projets. Un infrastructure et des gens qui l'anime.

Il recherche des projets en cours de réflexion et d'élaboration, déjà écrits ou parfois déjà tournés, proposés par des auteurs, réalisateurs qui ont un point de vue documentaire sur le sujet qu'ils proposent. Il est à la fois lié au travail et à la connaissance profonde de ce que le film doit porter, et au regard personnel du cinéaste qui permet de voir, de comprendre et de transmettre ce qu'une sensibilité singulière offre et ouvre sur une réalité qui ne se veut pas simplement informative, mais ouverte sur le cinéma. Dans une société où l'offre d'information est exponentielle et paralysante, le besoin d'oeuvres qui nous permettent d'apprendre à regarder le monde et à en aborder la complexité est urgent.

Le CBA souhaite et demande des projets où les auteurs sont premiers, et où les producteurs assument avec les auteurs le risque et encadrent une gestion efficace et professionnelle du film.

Le CBA est composé d'une Assemblée générale de 120 professionnels du cinéma. Ce sont eux qui assument la responsabilité de l'asbl en nommant un Conseil d'administration de 13 membres, pour une durée de 3 ans maximum. Une commission de 16 membres, bénévoles, renouvelable par moitié tous les 2 ans, choisit les projets et suit leur réalisation aux côtés du Secrétaire Général et du président.